NOCICEPTOL gel anti-douleur grand format
NOCICEPTOL est plus rapide et efficace qu'un gel à base d'ibuprofène

Où trouver NOCICEPTOL ?

Le kiné répond à vos questions

Les conseils du Kiné

Où avez-vous mal ?

Le mal de dos, un symptôme courant

Le mal de dos aussi appelé « dorsalgies« , « lombalgies« , « lumbago« , « mal de reins« , « tour de rein » est un mal fréquent qui atteint la région du dos située depuis le bas du cou jusqu’au bassin.
Le dos correspond à la colonne vertébrale, depuis la région cervicale jusqu’à la région lombaire.

Pourtant « j’ai mal au dos », « j’ai mal aux reins »… sont des expressions communes qui désignent une douleur ressentie dans la région lombaire.

Les lombalgies sont très fréquentes : 80 % des Français auront « mal au dos » au moins une fois dans leur vie.

Ce mal de dos guérit spontanément dans plus de 90 % des cas. Il peut récidiver, sans que cela témoigne d’une plus grande gravité.
Le mal de dos est dit « chronique » quand il dure depuis plus de trois mois.

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Une origine mécanique le plus souvent.

Au quotidien, la colonne vertébrale est très sollicitée. Le plus souvent, le mal de dos a une origine mécanique.

Dans la majorité des cas, ce sont des contractures musculaires.

Il peut s’agir de perturbations au niveau de l’articulation entre deux vertèbres :

  • le noyau central du disque ou « nucleus » peut se déplacer et sortir de l’espace séparant les deux vertèbres en formant une « hernie discale ». Cette hernie n’est douloureuse que si le nucléus appuie sur une racine nerveuse. Le plus souvent la hernie discale régresse spontanément ;
  • un glissement d’une vertèbre par rapport à celle située juste en dessous peut survenir, soit après un effort violent, soit par un phénomène de vieillissement.
  • L’arthrose peut aussi être responsable de mal de dos.

Les circonstances dans lesquelles peuvent apparaître un mal de dos

Le mal de dos peut survenir :

  • après un « faux » mouvement lors d’une activité physique (rotation, flexion, redressement, mouvement des bras vers le haut, chute, port de charges lourdes sans précautions, etc.). C’est ce qu’on appelle un « lumbago ». La douleur est intense et très soudaine, mais elle disparaît le plus souvent en quelques jours ;
  • en restant immobile trop longtemps dans une mauvaise position (long trajet en voiture, travail prolongé sur ordinateur…) ;
  • en cas de chocs physiques ou de gestes répétitifs.

Qu’est-ce que la lombalgie commune aiguë ?

Les symptômes de la lombalgie commune aiguë :
La lombalgie correspond à des douleurs lombaires dans la partie basse du dos.

Dans le langage courant on parle selon les cas de « mal de dos« , de « tour de rein« , ou de lumbago.

Elle est dite « aiguë », si sa durée varie de quelques jours à quatre semaines.
La lombalgie commune aiguë est une affection bénigne : 90 à 95 % des cas guérissent en quelques jours.

 

Dans tous les cas, seul un professionnel de santé (médecin, kinésithérapeute…) peut vous diagnostiquer.